Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Digne dingue dong ! Ici Bizzie...
  • Digne dingue dong ! Ici Bizzie...
  • : Oui...je sais,je parle trop...Une vraie pipelette! Mais que voulez-vous,j'ai besoin d'm'extérioriser ici,pour épargner mon entourage direct! ^^
  • Contact

Profil

  • Bizzie
  • Je suis une chieuse cyclothymique aimant lézarder au soleil.Travaille dans la grande distribution et la positive attitioude ;o)
  • Je suis une chieuse cyclothymique aimant lézarder au soleil.Travaille dans la grande distribution et la positive attitioude ;o)

Recherche

Catégories

30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 15:38

 

Rougir de honte...

Lorsque passant par les caisses en sortant d'mon taf, je me place à une caisse Carte moultipasss visant la moins remplie niveau file d'attente...

A côté, y'a une caisse "femme enceinte et handicapé" où ces personnes sont prioritaires, mais j'me vois mal passer devant tout l'monde, alors que ça va. Encore si j'me sentais d'un coup mal, faible, ou fatiguée...peut-être que "j'userais de ce droit".

Là, ce n'est pas l'cas, alors bon...j'attends patiemment, jusqu'au moment où j'entends s'exclamer une collègue derrière moi, dont le taf_entre autre_ est de répartir l'attente en caisse...

- "attendez...!" Puis s'adressant à la caissière:

- "T'as commencé ?...Non ? Bon...DELPHINE viens par ici !"

Moi, restant figée, assistant comme démunie à la scène... La collègue s'adressant alors aux deux femmes se trouvant derrière le chariot le la file...parceque oui, non seulement le tapis était plein, mais il y avait encore un chariot qui attendait...!

Je réplique alors tout bas, à ma collègue:

- "Bin naaan...y'a du monde là..."

-" Et alors?!" me répondit-elle, "t'es prioritaire! La caissière n'a pas encore commencé, allez, fais-toi plaisir!"

Toute gênée, je me suis rendue à la caissière, avec mon ptit pochon de courses, qu'elle prit, et déballa tout en enchainant la conversation, surprise, car elle ne savait pas que j'étais enceinte...

J'devais être aussi rouge que l'tapis qu'il m'a semblé voir se dérouler à mes pieds !!!

Le feu aux joues, j'ai servi un sourire gêné à la jeune femme qui s'apprêtait à emballer les premieres courses qui allaient passer sous le scann' de la caissière...en lui disant que ça n'allait pas être long, vu le peu d'articles que j'avais...

 

A quelques jours d'intervalle...

 

Rougir de colère...

Lorsque passant par les caisses en sortant d'mon taf, je me place à la première caisse que je vois, le tapis à moitié dispo pour y poser les quelques articles que j'avais...Dont un pack d'eau.

Un pack d'eau dont j'avais oublié la nécessité, mais lorsqu'en plein magasin j'ai téléphoné à mon homme pour qu'il me rappelle vite fait les quelques bricoles qu'il nous manquait, il s'avéra que l'pack d'eau en faisait partie.

J'avais pas pris d'chariot, juste un gros sac...J'me suis donc dit que je m'en chargerai en dernier.

Je pose le pack, et déballe les quelques courses contenues dans mon sac plastique...La blonde_no coment_ de caissière, coiffée à la Toffsy_le dessin animé, voyez un peu ?!

 

...Et: "Ouiii !...rien que d'en reparler ça m'met les nerfs !"

 

Bref, la bourrique de caissière commence à scanner mes articles...décolle le petit patch gencodé, permettant de ne pas toucher au pack d'eau pour le scanner, puis il me semble entendre:

-"Maintenant vous pouvez prendre votre pack d'eau."

Ne comprenant pas réellement le sens de sa phrase, j'lui demande de me répéter...et contaste avec stupéfaction qu'assise bien appuyée sur le dossier de sa chaise, le petit patch encore sur le bout du doigt, Toffsy attendait patiemment qu'on vienne lui retirer le pack de devant son air précieux.

Devant elle, y'a comme un genre de gros placard en ferraille, lui permettant de taper le gencod des articles en manuel, qui rend l'accès au pack encore plus difficile...vous voyez ?...Juste avant la rangée de roulettes_en plus ! qui permet la descente sur l'autre tapis, de l'article scanné...

Mais nooon...apparemment elle nétait pas décidé à aider le pack d'eau à prendre cette voie là.

Scotchée de son attitude, j'vais pour l'entrainer à sa place, car j'pouvais pas le soulever sans prendre le risque de m'faire mal...et constatant avec désolation qu'elle ne bougeait pas le petit doigt pour participer à l'action, j'ai repensé soudain aux affiches qu'on avait collé un peu partout en magasin, signalant que les charges lourdes n'avaient plus à être soulevées...je lui fis remarquer que je pouvais avoir quelques difficultés à le bouger de là où j'étais, étant donné que j'étais enceinte...Et elle me répond pas :

-"Ah oui, mais môa, j'ai une tendinite."

Et là, pareil...Je sens que j'ai le feu aux joues, mais cette fois j'ai plutôt envie d'exploser...en lui d'mandant si elle ne se sent pas trop handicapée, la blonde, pour estimer qu'elle ne peut plus rien faire de ses deux bras...ni même de son cerveau ( ! ) pour me répondre ça !

J'ai préféré me mordre la langue, pour ne pas planter un gros bordel à sa caisse, tellement j'l'ai trouvée grotesque...!!!

J'crois que simplement, la prochaine fois, j'me ferai un malin plaisir de passer à sa caisse, avec une bonne barquette de poiscaille dégoulinante, pour lui en badigeonner tout son beau tapis d'caisse...P't'être que j'prendrai d'la barback aussi...histoire qu'elle voit rouge_à son tour_en s'affairant à l'nettoyer de ses ptits bras, apparemment trop précieux ! La blonde !

Enfin, voilà, deux situations presque similaires...et peut-être paradoxales en même temps...parceque dans les deux cas, j'arrive en caisse, sans vouloir abuser d'être enceinte pour ne pas faire ci, ou ça...un coup j'me retrouve gênée qu'on m'accorde une attention particulière, et un autre, furieuse qu'on néglige le fait qu'enceinte, on n'peut pas porter de charges lourdes. C'est carrément fortement déconseillé, même. Elle a dû oublier Toffsy, comment c'était quand ça lui est arrivé ! Son attitude était revendicatrice, alors que j'estime que "l'excuse" de la tendinite était loin de faire le poids...!

 

Merde...dîtes-moi pas qu'c'est moi qui part en sucette là...! 

Moi qui n'voulais justement pas abuser de...c'est pas moi là, qui abuse. Ma colère est légitime, hein...?! Rassurez moi, et dites moi que vous lui auriez pété une bouteille de flotte sur son beau brushing à la Toffsy...ouiii...dites-le muaaaa...!

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bizzie - dans BlablaBlaaa
commenter cet article

commentaires

PhotOpus 31/12/2010 06:52


Pas grave tout ca !!!! Ce sont des scènes d'une vie qui passe avec toutes les situations diverses et variées. Sauf qu'actuellement tu vis des grands moments et les faits quotidiens qui te
paraissaient anodins avant prennent des proportions autres maintenant ... C'est mon avis.
Surtout tu n'as pas à rougir de honte car TU es prioritaire ! Même si parfois les gens sont plutôt lourds ... Tu n'y changeras rien.
J'en profite pour te souhaiter le meilleur pour cette nouvelle année 2011 et je te fais un GROS BISOU .... Tout sincère.
Et please ... Les packs ... Tu oublies...


Bizzie 02/01/2011 11:05



Tu as raison Vincent...j'devrais pas perdre mon temps avec ça...mais que veux-tu...j'ai un tempérament qui ne peut ignorer c'qui l'chiffonne ! Biz... ;)



jeaneg 30/12/2010 22:55


Mais qu'est ce que c'est que cette épicerie? Vous vous connaissez pas entre vous? Ahahaa! Nan j'déconne! Blonde avec un brushing? Oh ben oui ça mérite bien une bouteille de Cristaline en travers de
la tronche...Mouarf!


Bizzie 02/01/2011 11:01



Sûr qu'on s'connait plus ou moins bien, "entre nous"...Quand j'y pense, elle a tjrs eu une allure de Mme Prout-prout ! Tout juste si elle répond dans le couloirs qd tu lui dis
"bonjour"...j'aurais dû m'en souvenir ( ! )



Déficience Mentale 30/12/2010 19:02


Et avec la barquette dans les bras, oublie pas de lui éternuer dessus... quelle conne j'te jure ! :)


Bizzie 02/01/2011 10:56



...ou d'lui renverser dessus une bouteille de jus d'fruits, que j'aurais entamée, et malencontreusement mal refermée...?!



Berth L'Eunuque 30/12/2010 18:40


Oulà, attention, j'aime à défendre ce métier difficile de caissière, mais là, y a comme des lourdes baffes qui se perdent. Oui, je sais, on ne peut pas taper, mais on serait bien tenté toute de
même. Tiens, pour faire descendre d'un étage votre colère légitime, je m'en vais vous narrer une histoire vrai, arrivée il y a quelque temps de cela déjà à un ami qui n'a pas son reste en
répartie.
L'ami en question va au supermarché avec sa dulcinée qui conduit la charrette. Le parking est plein ras la gueule. Les voitures tournent, les gens s'énervent et le copain descend pour aller
chercher un chariot pendant que madame cherche une place. Lui, arrivant penaud avec son chariot, il entend une dispute entre madame et un vieux qui voulait lui aussi la place et que madame avait
prise (à juste titre).
— Madame, je suis vieux donc prioritaire.
— Monsieur, je suis enceinte (montrant son gros ventre) donc prioritaire aussi, voire doublement.
Et là, la phrase qui tue :
— Vous êtes peut-être enceinte, mais ça se voit que vous êtes une mal baisée.
Le copain s'approche du vieux et gentiment lui fait remarquer que c'est sa femme.
— Mon vieux, j'ai fait ce que j'ai pu jusqu'à maintenant mais si vous avez quelques conseils à me donner.
Et là, sortant de la voiture du vieux, une petite vieille toute souriante qui dit :
— Non, sincèrement, de ce côté là, il n'a pas grand chose à vous raconter.

Vé-ri-di-que.


Bizzie 02/01/2011 10:53



^^ arf ! Super anecdote ! J'applaudis bien fort la tite mamie ;)